SOUVENIR FRANÇAIS SAVOIE

SOUVENIR FRANÇAIS SAVOIE

SOUVENIR FRANÇAIS SAVOIE

SOUVENIR FRANÇAIS SAVOIE

Manifestations SF 73

Manifestations SF 73

Conférences SF 73

Conférences SF 73

On aime On soutient

LOGO on aime partenariat

LES COMPAGNONS DE LA LIBÉRATION DE SAVOIECROIX DE LA LIBERA

 CONFÉRENCE, par Jean-Yves Sardella

Salon de l’Académie des Sciences, Belles Lettre et Arts de Savoie

Château des Ducs de Savoie - Chambéry

le 21 sept 2022 à 16h00

 

Qu’est-ce qu’un Compagnon de la Libération et comment le devient-on ?

C Libération France libres
L’Ordre de la Libération fut créé le 16 novembre 1940 par le général de Gaulle, à Brazzaville, en tant que « chef des Français libres » pour « récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées dans l'œuvre de Libération de la France et de son Empire ».

« Nous vous reconnaissons comme notre Compagnon dans la Libération de la France dans l’honneur et par la Victoire. » Ainsi, le général De Gaulle s’adressait-il aux nouveaux promus.

Sera évoqué dans cette communication les treize Compagnons de la Libération savoyards et leur engagement. Dix sont inhumés en Savoie et trois, hors du département.

 

Archives/Coll personnelle

« LES ROCHAMBELLES »INSIGNE B Rochambelles

CES FEMMES COMBATTANTES AU SEIN DE LA 2è D.B.

En mémoire de l’une d’entre elles, inhumée à La Chavanne,

Conférence par Jean-Yves Sardella

La Chavanne (Savoie) - Mairie Salle Arclusaz

02 septembre 2022 à 20h00

 

Elles avaient toutes ce besoin viscéral de servir leur patrie et particulièrement, ce groupe « Rochambeau » peu connu. Un groupe de femmes au sein d’une unité blindée, de nos jours, c’est courant, mais pendant la Deuxième Guerre Mondiale cela l’était beaucoup moins. En effet, celles-ci étaient surtout cantonnées à des rôles à l’arrière : personnel de bureau, infirmières dans les hôpitaux…

Le groupe Rochambeau, fut parmi les quelques groupes de femmes, engagées dans la France Libre.

Ces groupes participeront aux opérations Alliées sur le territoire français, mais aussi, seront engagées sur le front européen. Elles serviront au sein de la 2è Division Blindée de Leclerc. Le groupe Rochambeau, demeure aujourd’hui, le seul groupe féminin de l’armée dont le nom « officiel » restera masculin.

WW2 Embarquement pour la France des Rochambelles

Embarquement pour la France des Rochambelles

 

 

 

 

 

 

Archives/Coll personnelle

Un Bourgetain au cœur de la capitulation nazie

Le général SEVEZ (1891-1948)

Présentée par Jean-Noël Parpillon, délégué général honoraire du Souvenir Français de Savoie, membre associé de l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Savoie.

Samedi 07 mai à 18h00 au Cinélac du Bourget du Lac

La famille dans laquelle est né le futur général Sevez est bourgetaine depuis les années 1500 au moins.

Sa vocation militaire a été précoce: à 20 ans, il s’engage volontairement comme simple soldat en 1911. Son parcours militaire dès lors sera exemplaire : blessé plusieurs fois en 14-18, citations, promotions.

Il est ensuite plusieurs années au Maroc. En 1939,  il combat en France conte l’agression allemande. Fait prisonnier plus d’un an, il reprend du service dans l’armée d’armistice en Algérie.

Après le débarquement anglo américain en Afrique du Nord, il rejoint les alliés. C’est ensuite la campagne d’Italie, puis le débarquement de Provence et la campagne de France, jusqu’en Allemagne.

C’est le général Sevez qui est désigné pour représenter la France à la signature le 7 mai 1945 à Reims de la reddition nazie, confirmée le 8 mai à Berlin.

Il sera, au grade de Général de Corps d’Armée, le commandant en chef des Troupes d’Occupation Françaises en Allemagne jusqu'à son décès en 1948.

Le commandant Chabal

Par Frédéric Mareschal, délégué général du Souvenir Français de Savoie, membre correspondant de l'académie de Savoie

Conférence organisée par l'académie des Sciences,  Belles Lettres et Arts de Savoie

Mercredi 16 mars 2022 à 15h00 dans les locaux de l'académie, à côté de la Sainte Chapelle

Le commandant Chabal, héros méconnu, était un jeune sous-lieutenant payeur en 1870. Lors de la guerre de 1870, le 18 août, il a été le premier français à capturer un drapeau prussien.

Il est ensuite entré en gendarmerie. Il a eu la Légion d'Honneur ainsi que son régiment10 ans après.

Il est arrivé à Chambéry en tant que commandant de gendarmerie de Savoie. Il a pris sa retraite et est enterré au cimetière de Charrière-Neuve.

Le 26 juin 1909, à 10h30, au Café du commerce, rue de Boigne,a eu lieu la création du comité savoyard du Souvenir Français : Hector Chabal était l'un des trois membres fondateurs. Il est décédé en janvier 1910.

"Evocation des combats de juin 1940 en Savoie"

 

Conférences organisées en parteneriat avec :

La Délégation Générale du Souvenir français de la Savoie

L’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie

La Fédération des Soldats de Montagne

le mercredi 1er décembre 2021,  à 16 heures

Salle des délibérations du Conseil départemental de la Savoie

Château des Ducs de Savoie - Chambéry

 

ÉVOCATION DES COMBATS DE JUIN 1940 EN SAVOIE

 

Les combats en MaurienneLanslevillard

par  M. Laurent DEMOUZON,

Membre correspondant de l’Académie :

Le pont de Lanslevillard après sa destruction au premier jour de la bataille

h

Les combats dans l’Avant-Pays SavoyardChar à Aix les Bains

 par  le lieutenant-colonel Cyril MACHET

Semi-chenille allemande, place Carnot à Aix les Bains.