Le Souvenir Français de Savoie invité à la fête de l'Immaculée Conception du Collège N. D. de la Villette 

Vendredi 7 décembre 2018

Sous la protection de la Vierge Marie, la fête du collège est traditionnellement programmée le 8 décembre, et ce depuis sa fondation. 

C'est l'occasion de vivre une journée particulière, en sensibilisant les élèves sur des problématiques auxquelles ils ne sont pas confrontées dans la vie de tous les jours, en famille ou au collège.

L'après-midi, un cross de solidarité est organisé. Cette année scolaire 2018/2019, les bénéfices des fonds récoltés iront pour l’association Le Souvenir Français délégation de Savoie.

Ce sont donc treize membres de la Délégation Générale de Savoie et de différents comités qui sont intervenus dans les 8 ateliers portants sur la période 1870 - 1918 et les 2 ateliers présentant le Souvenir Français aux élèves, des classes de 4ème et 3ème, et aux enseignants du collège Notre Dame de La Villette à La Ravoire.

Participants :

2018 N.D. de La Villette participants

  • Frédéric Mareschal Délégué Général de Savoie
  • Jean Noël Parpillon Délégué Général Honoraire de Savoie
  • Michel Arnaud Délégué Général Adjoint de Savoie
  • Sardella J Yves Délégué Général Adjoint de Savoie
  • François Rieux Délégué Général Adjoint de Savoie et Président du comité d’Albertville
  • Edith Sardella Trésorière de la Délégation Générale de Savoie
  • Arlette Routin Secrétaire de la Délégation Générale de Savoie
  • Pierre Kraichette
  • René Springolo Président du Comité de La Ravoire
  • Pascal Springolo
  • Claude Léger
  • J Pierre Durot
  • Bernard Vieillard

ORGANISATION

  • ATELIER N° 1 :  La Guerre de 1870-1871 - Perte de l’Alsace et de la Lorraine
  • ATELIER N°2  : La Guerre de 1870-1871 - Français depuis 10 ans, les Mobiles de Savoie - Bethoncourt 
  • ATELIER N°3 : La Guerre de 1870 -1871 - Les conséquences en Savoie - Les constructions de fortifications en Savoie
  • ATELIER N°4 :  Le Souvenir Français - Comment est-il né ? - François-Xavier Niessen
  • ATELIER N°5 :   Le Souvenir Français - Ses missions
  • ATELIER N°6 :  La 1ère Guerre Mondiale - Cause et Conséquences
  • ATELIER N°7 :  La 1ère Guerre Mondiale - L’aviation et La Marine - es aviateurs et marins savoyards + Le monument d’Aix les Bains
  • ATELIER N°8 :  La 1ère Guerre Mondiale - L’Armistice. Le Soldat inconnu                                                                 
  • ATELIER N°9 : La 1ère Guerre Mondiale -  « Morts pour la France » et Monuments aux Morts
  • ATELIER N°10 : Les Drapeaux - La symbolique

Certains ateliers furent soutenus par des supports vidéos.

Une belle expérience qui fut largement appréciée par tout le corps d’enseignants et son directeur ainsi que par les intervenants.

Expérience à renouveler sous d’autres formes mais qui laisse présager un grand intérêt de la part des élèves.

Arc de Triomphe le 4 décembre 2018

Dès la nuit tombante, 120 porte-drapeaux dont une quarantaine du Souvenir Français se rangent aux abords de l’avenue des Champs Elysées.

Ils sont là portant fièrement nos 3 couleurs chargées d’Histoire et frémissantes sous le ciel étoilé.

À l’heure prescrite, ils se mettent en marche suivis par un cortège grossissant au fur et à mesure de la progression vers la place de l’Etoile. Des touristes, des badauds, des braves gens aimeraient également se joindre à ce défilé de l’honneur où je croise les regards connus de certains de nos présidents de comité, de nos adhérents et de nombreux membres d’autres associations de renom.

 En présence de la secrétaire d’État aux anciens combattants, de la maire de Paris, de celle du 8e arrondissement, d’un autre maire et de nombreux présidents d’associations dont notre président général du Souvenir Français, le ravivage de la Flamme se déroule comme toujours depuis le 11 novembre 1923.

Cette cérémonie empreinte de solennité a su dans le silence du recueillement laver l’affront des bêtes – dans les deux sens du terme, c’est à dire incultes et sauvages – qui souillèrent de leur vulgarité le lieu sacré, effacer l’outrage qui fut fait et rendre l’hommage mérité au Soldat Inconnu, symbole suprême du Souvenir et de la Mémoire.

La Savoie était bien représentée : Notre ami et vice-président du Comité Chambéry-Cognin, Michel de Bissy, était présent.

L'Arc de Triomphe,

La Flamme de la Nation violentée, attaquée et souillée.

MESSAGE DE FRÉDÉRIC MARESCHAL, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL DU SOUVENIR FRANÇAIS POUR LA SAVOIE

Au nom de tous les membres du Souvenir Français de Savoie

Les images que vous avez tous pu voir sur le déchainement de violence d’un certain nombre d’individus sans foi ni loi mais surtout sans connaissance aucune de notre Histoire, sur l’un des plus Haut Lieu de Mémoire de notre pays, de notre Patrie, de notre France : la tombe du Soldat Inconnu et la Flamme de la Nation. Ils sont les symboles de notre association.

Pour ces mécréants, je rappellerai que la tombe du Soldat Inconnu a été installée sous l'Arc de Triomphe, monument voulu par un Empereur, construit par un Roi et sanctuarisé par la République, le 11 novembre 1920. Ce Soldat Inconnu représente tous les soldats morts pour la France au cours de l'Histoire. En 1923, une flamme éternelle fut allumée ; elle est ravivée tous les soirs à 18h30, au cours d’une cérémonie organisée par les bénévoles du Comité de la Flamme.

Cette profanation est tout simplement inadmissible. C’est pourquoi, je me fais le relais de Madame Lecoeur, professeur, en vous transmettant son message et vous demandant de suivre son appel :

Indigne !

Inacceptable !

Innommable !

A l'Arc de Triomphe, La Flamme de la Nation violentée, attaquée et souillée.

Ce haut lieu de Mémoire n'a pas pu se défendre de ces agressions barbares.

Réagissons de suite !

J'en appelle à chacune et chacune de vous, jeune élève que j'ai moi-même convié à cette cérémonie de Ravivage de la Flamme de La Nation, parent, professeur, ancien combattant, Associatif, jeune, adulte, responsable ou non, chaque citoyen et citoyenne à se mobiliser de suite, là et maintenant,  pour relever et répondre à cette ignominie, que chacun envoie un mot, un don, quoi que ce soit, pour venir en aide et soutenir sans réserve les Bénévoles de l'Association :      

Comité de la Flamme – BAL n°9

Hôtel National des Invalides

129, rue de Grenelle

75007 Paris

Que la Mémoire soit vive et vigoureuse, comme la Flamme de La Nation qui ne s'est pas éteinte cette nuit et qui salue nos Morts, nos déportés et victimes de guerre et de toutes les barbaries.

A Toutes et Tous,

A chacun de ces bénévoles qui chaque soir organise la Cérémonie du Ravivage de la Flamme de La Nation,

MERCI !

A LECOEUR, Professeur Et Citoyenne - Maurienne - Savoie

Comptant sur votre esprit patriotique et mémoriel, blessé par ces saccages, je vous demande également de faire suivre ce message au plus grand nombre de vos connaissances.

Vive la France !

Frédéric MARESCHAL, Délégué Général du Souvenir Français pour la Savoie

 

Lettre du Président général du Souvenir Français

Paris, le 03 décembre 2018

Le contrôleur général des armées (2s) Serge BARCELLINI, Président général de l'association « Le Souvenir Français »


Mesdames et Messieurs,

Ces images de l'Arc de triomphe envahit de hordes, qui pour certains de ses membres étaient des sauvages, la tombe de notre glorieux Soldat inconnu, 100 ans après la fin de la Première Guerre mondiale que l'on vient tout juste de commémorer avec respect, nous glacent le sang qui coule dans nos veines, nous laissent le coeur gros, amer, et presque sans voix.

Jamais la Dalle sacrée n'avait été souillée, même aux heures les plus sombres de notre Histoire, depuis le premier ravivage journalier de la Flamme en 1923, selon un cérémonial très précis.

Les Français de Courage et d'Honneur, tels que notre grand peuple est capable d'en avoir en toutes situations, ont protégé, encadré cette tombe sacrée. Parfois à coups de poings contre des barbares. On peut avoir à revendiquer avec véhémence, tout en violences contenues explosant sous les humiliations, et garder de la grandeur, de la dignité.

Mais ces Barbares... qui pour certains, nombreux ont poursuivi le sacrilège au coeur même de ce lieu de mémoire et de gloire en le profanant.

Bousculant tout sur leurs passages, dégradant, salissant de leurs souillures infâmes, détruisant, volant, même des objets sacrés de nos grands anciens combattants exposés là en souvenir de leurs sacrifices, de leurs faits de guerre nous ayant offert en héritage, au prix de leurs sacrifices gigantesques au nom de notre France, la Liberté que ces sauvages souillent là de leurs mains aussi lugubres que leurs âmes.Le peuple en grande partie est en colère et nous n'avons pas là cherché qui « de la poule ou de l'œuf », 1 1 novembre 1918, la Gloire au prix du sang et des larmes... 1 er décembre 2018 la honte à l'Arc de triomphe.

Alors, on dit, comme à l'accoutumée, qu'il y aura « un avant et un après » mais nous n'oublierons jamais ce samedi 1 er décembre 2018.

Nous condamnons ces faits, cette barbarie. Dès dimanche soir, j'ai représenté notre association sous l'Arc de triomphe en la présence des autorités de notre pays pour marquer notre indignation.

Mardi 4 décembre 2018 à 18h30, une cérémonie aura lieu sous l'Arc de triomphe pour essuyer dans l'immédiat cet outrage.

J'appelle à rejoindre ce rassemblement, tous les porte-drapeaux des comités de Paris et de la banlieue proche ainsi que le maximum d'adhérents qui le souhaitent.

Le temps trop court ne nous permet pas de faire monter tous nos porte-drapeaux de province mais je sais que vous serez présent par la pensée et par le coeur.

Je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.


Réunion des présidents du 28 novembre 2018

La réunion des présidents des Comités de Savoie s’est tenue le mercredi 28 novembre 2018 à Challes-les-Eaux dans les locaux de la Prévention Routière, en présence du Délégué Général du Souvenir Français de Savoie, Frédéric Mareschal. La majorité des comités étaient représentés.

Après l’énoncé de l’ordre du jour, tous les points furent abordés et discutés, à savoir :

1/ Réorganisation de la Délégation Générale de Savoie.

Frédéric Mareschal fait part de la nomination par le siège, à Paris, des nouveaux Délégués Généraux Adjoints pour la Savoie, en fonction de l’importance et besoins des zones couvertes par les Comités de Savoie :

  • Jean-Yves Sardella : Pour la zone Aix-les-Bains – Le Bourget-du-Lac – La Motte Servolex – Les Bauges.(Sud-Lac)
  • Martial Baton : Pour la zone « Avant-Pays Savoyard ».
  • François Rieux : Pour la Zone Tarentaise.
  • Michel Arnaud conserve la zone de Chambéry à Montmélian.
  • Henri Gottero : Zone inchangée : Maurienne et Combe de Savoie.

2/ Bilan commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918.

Du 6 au 10 novembre, semaine intense tant en actions qu’en émotion, quant aux évènements patriotiques.

Exposition organisée avec les Troupes de Montagne (29 stands) dont La Délégation Générale de Savoie : 2 stands (aviation et marine).

Des ouvrages de Frédéric Mareschal et Jean - Yves Sardella  + des fascicules furent mis en vente : plus de 500€  de ventes au profit de la délégation générale.

Défilé du 10 novembre dans Chambéry et le spectacle de haute qualité au Phare.

Un DVD est en cours de réalisation (près de 4h de vidéo en 3 chapitres). Il sera prêt pour fin 2018, début 2019. Des bons de RESERVATION sont disponibles.

3/ Compte-Rendu des journées de travail des DG les 26 et 27 novembre 2018 à Paris.

Le Délégué Général fit un bref compte rendu de ce séminaire. Plusieurs sujets furent abordés. Le prochain congrès national aura lieu en septembre 2019, à Mulhouse.

4/ Intervention au collège Notre-Dame de la Villette le 7 décembre 2018 :

Mise en place d’un évènement didactique avec le collège de La Villette : Intervention du Souvenir Français sur plusieurs sujets abordés dans le cadre du programme d’Histoire des élèves. A mettre en place.

5/ Projets 2019

Aux environs du mois de mai : Pose d’un plaque en hommage au général Vallette d’Osia qui, en 1944, établira son quartier général aux Thermes, à Challes les Eaux. Il sera chargé par le général de Lattre de créer une Division Alpine (DAFFI) pour intégrer dans une structure régulière 32 bataillons FFI représentants 28000 hommes dans une situation de pénurie où tout manque.

Préparation en cours et en partenariat avec les instances concernées dont l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Savoie, la direction des Thermes, les Anciens combattants et la ville de Challes-les-Eaux.

Juin : Un hommage sera rendu aux soldats tombés lors de la bataille de Solférino le 24 juin 1859. Cimetière sarde à l’Essiellon. Date à déterminer avec le comité de Haute-Maurienne.

6/ Choix des dates des réunions trimestrielles et du congrès annuel 2019

Les mercredi 13 février et 5 juin 2019

7/ Questions diverses.

  • Intervention de Jean-Noël Parpillon au nom du CNRD : sur les dates, l’encadrement des voyage (remplacement de Pierre Kraichette) etc.
  • Date et lieu de la remise des prix : le 22 mai 2019 à Moûtiers.
  • Le 15 mai demande d’aide pour réaliser les paquets (prix).

Dégradations de gerbes au Clos Savoiroux

Ce n'est pas la première fois que l'on constate la dégradation des gerbes après les cérémonies.

Voici un article, paru dans le Dauphiné Libéré, de la Mairie de Chambéry et un article du Souvenir Français.

Cérémonie des savoyards à Paris

 "Dimanche 18 novembre 2018, le Foyer Savoyard de Paris organisait sa cérémonie annuelle du 11 novembre en l'église Saint-François de Sales, 17ème arrondissement, devant le monument aux Savoyards Morts pour France. A l'invitation de Monsieur VALLET, président du Foyer, Frédéric MARESCHAL, délégué général de Savoie, était présent, accompagné de Sylvie MARESCHAL, porte-drapeau du Comité Chambéry-Cognin. Une vingtaine de Savoyards de Paris était présent ainsi que 4 autres porte-drapeaux dont Madame AVENIERE avec le drapeau de l'Ordre National du Mérite.La cérémonie a commencée par les Allobroges chanté par l'assistance et accompagné par Monsieur SERGENT, professeur de trompette. Après le discours de Monsieur VALLET rappelant qu'il s'agissait de la 86ème cérémonie organisé par le Foyer Savoyard de Paris, Frédéric MARESCHAL a lu le texte du Président de la République. S'en sont suivi le dépôt de 2 gerbes, l'une du Souvenir Français de Savoie, l'autre du Foyer, puis la minute de silence. La cérémonie s'est achevée par une Marseillaise également accompagnée par le trompettiste.La messe qui a suivi était également en hommage aux Savoyards Morts pour la France.Un verre de l'Amitié, puis un repas au restaurant ont conclus cette invitation. Monsieur VALLET et l'ensemble des membres du Foyer ont fortement apprécié la présence de Savoyards et ont d'ores et déjà réitéré leur invitation pour l'année prochaine." 

Prise d'Armes à Chambéry

Samedi 10 novembre s'est déroulé à Chambéry, rue de Boigne, un grand défilé militaire. De nombreuses personnes ont pu assister à cette prise d'armes.

Centenaire de l'armistice italien

Lundi 5 novembre s'est déroulée , en partenariat avec le COMITES et le Souvenir Français de Savoie, au cimetière de Charrière Neuve, à Chambéry, une cérémonie pour célébrer le Centenaire de l'armistice italien du 4 novembre 1918, en présence du premier secrétaire de l'Ambassade d'Italie à Paris, de Mr A. Bertoni Consul Général d'Italie,  de Mme N. Colin-Cocchi adjointe au maire de Chambéry, de Mr G. Del Treppo président du COMITES, de Mr F. Mareschal délégué général du Souvenir Français Savoie, de la Mission catholique  italienne, du groupe historique "Militaria 1848 - 1918" et de la fanfare "Montenero" des "Alpini" de Turin.

Après cette cérémonie, tout le monde s'est rendu à La Dynamo, à Chambéry le Haut, pour le vernissage de l'exposition "Les Italiens en Savoie et la Première Guerre Mondiale".

Conférence -Francin

"LA PRISON DE MONTLUC HAUT LIEU DE LA MÉMOIRE NATIONALE"

En présence de Frédéric Mareschal, délégué général du Souvenir français, de Jean-Noël Parpillon, délégué général honoraire du Souvenir français, d’Edith Sardella Trésorière de la Délégation Gle de Savoie et Jean-Yves Sardella Chargé de Mission auprès de la DG, de membres des comités environnants, de Madame Jeanine Dumas, présidente de la Fondation Pierre Dumas, de représentants de l'ANACR et d’associations d’histoire et du patrimoine.

La soirée du 21 septembre fut consacrée à l’histoire de la Prison de Montluc Haut lieu de la Mémoire Nationale.

Ce fut à Jean-Olivier Viout, Président du Conseil d'orientation du Mémorial national de la prison de Montluc, de captiver le public venu nombreux pour écouter sa conférence sur ce lieu Mémoriel, organisée par les Voies de notre Histoire de Francin dans le cadre du cycle de ses conférences.

L’orateur brossa donc l’histoire peu commune de cette prison lyonnaise, tour à tour prison militaire, prison allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, prison civile, maison d’arrêt pour femmes, devenu Haut lieu de la Mémoire nationale sous l’égide du Ministère de la Défense.

Jean-Olivier Viout a mis plus particulièrement l’accent sur la période du régime de Vichy (1940-1943) et celle de la réquisition de cette prison par l’occupant allemand, de janvier 1943 au 24 août 1944. « Montluc est alors à Lyon et pour toute la région, la principale porte d'entrée vers la déportation et les exécutions ».

Elle fut le « lieu d’internement de près de 10 000 hommes, femmes et enfants durant l’occupation allemande », notamment les enfants d’Izieu, de Jean Moulin mais aussi de résistants savoyards comme la chambérienne, Paulette Besson, et Jean Greyfié de Bellecombe, originaire de Jacob-Bellecombette.

Après la fermeture du centre pénitentiaire pour femmes, en 2009, la question du devenir du bâtiment s’est posée. L’association des rescapés de Montluc a proposé de faire de ce site, un lieu de mémoire « avec pour objectif de rendre hommage aux milliers de Résistants, Juifs, et otages, victimes des nazis et de Vichy, pendant la période de la Seconde Guerre mondiale, et de mieux comprendre la mise en place des politiques de répression ».

Ouvert en 2010, le Mémorial national de la prison de Montluc, reçoit chaque année plus de 25 000 visiteurs.

CONGRES DEPARTEMENTAL DE SAVOIE

15 SEPTEMBRE 2018 - TRESSERVE

Le congrès annuel départemental du Souvenir Français de Savoie se tiendra le samedi 15 septembre 2018

à la salle Ellen Willmott à Tresserve.

Il est ouvert à tous les adhérents.

  • 8 h 30 accueil - café
  • 9 h 00 congrès annuel départemental
  • 11 h 00 cérémonie au Monument aux Morts de Tresserve, en présence des autorités
  • 11 h 30 retour en salle avec les autorités pour échanges
  • Suivi de : Verre de l’Amitié offert par la municipalité d’Aix-les-Bains
  • Repas pour les personnes inscrites

1 salle Ellen Willmott Tresservesalle Ellen Willmott Tresserve

Salle en contrebas du parking.

COMMEMORATION du 74ème  ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION  CŒUR DE SAVOIE

MEMORIAL DE LA RESISTANCE DU VAL-GELON-COISIN à VILLARD LEGER

Le Souvenir Français était représenté le Délégué Général Honoraire de Savoie, Jean-Noël Parpillon, Jean-Yves Sardella, Chargé de mission communication DG, Arlette Routin, vice-présidente du comité de Montmélian.

Par Décret du 19 mai 2018 portant promotion et nomination, Le 27 juillet 2018, madame Laure Bonnet professeure d'histoire et de géographie, est élevée au grade de chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Monsieur Louis LAUGIER, Préfet de Savoie a remis l’insigne de chevalier de l’Ordre National du Mérite à madame Laure BONNET, responsable de la classe « défense sécurité globale et citoyenneté » du lycée Louis Armand de Chambéry en présence de nombreuses personnalités du monde militaire et civil.

Frédéric Mareschal, Délégué Général du Souvenir Français de Savoie, toute la Délégation Générale et les Comités, félicitent la récipiendaire pour cette reconnaissance amplement méritée.

TERRE NOIRE LE 29 JUILLET 2018

Hommage aux 28 résistants fusillés par les allemands fin août 1944

Etaient présents les autorités des deux pays, France et Italie (Savoie et Val d’Aoste) les associations d’Anciens Combattants, les représentants du Souvenir Français de Savoie (Délégation Générale) et de nombreux comités, 40 porte-drapeaux.

Tous étaient venus se recueillir sur le site où il y a 74 ans sont tombés sous les balles des allemands, 28 français pris en otage.

HISTOIRE

« Les 06 et 07 août 1944 la Tarentaise se libérait d'elle-même, mais c’était sans compter sur les troupes allemandes quittant le Vercors et se dirigeant vers l’Italie par la route nationale 90 en direction du Col du Petit Saint Bernard. Ces troupes allemandes bénéficient d’un armement lourd très important. L’avancée est inexorable et, le dimanche 13 août, Moûtiers est à nouveau une ville occupée.

C’est finalement le 24 août que la ville sera définitivement libérée. Mais la joie de cette libération fut nécessairement altérée par l’incertitude liée au sort des 21 jeunes emmenés comme otages par les troupes allemandes se repliant vers le Petit Saint Bernard.

Le 16 août 1944, le commandement allemand avait demandé que, le lendemain, tous les hommes de Moûtiers, âgés de 17 à 35 ans, viennent se rassembler sur la Place des Victoires. De là ils furent conduits aux casernes de la ville. Le 18 août, des interrogatoires, parfois brutaux, ont commencé.  C’est ce même jour que l’abbé Muyard fut arrêté entre les villages de Pomblière et de Saint Marcel, en possession d’un poste émetteur. Arrêté par les allemands, il fut, lui aussi, conduit aux casernes de Moûtiers.

L’abbé Muyard avait convenu qu’en cas d’arrestation, il dirait qu’il avait trouvé le poste émetteur dans son église et qu’il se rendait auprès des autorités pour remettre le poste.  En partie grâce à ce subterfuge, en partie grâce à l’intervention de personnalités locales, l’abbé aurait pu être relâché mais lorsqu’on lui annonça, il répondit : « Vous avez raison de me libérer puisque je n’ai rien fait, mais mes camarades non plus n’ont rien fait ; vous devez les libérer aussi ». On lui répliqua que ses camarades étaient des terroristes et qu’il n’était pas question de les relâcher. Il n’y avait alors pour lui qu’une seule décision possible : « Si vous ne les libérez pas, je reste avec eux. »

Dans la nuit du 22 au 23 août, l’abbé Georges Muyard partait donc, avec 16 jeunes de Moûtiers et 4 de Pomblière Saint Marcel. Viendront s’ajouter, au cours de la route en direction du Petit Saint Bernard, trois habitants de Bourg Saint Maurice, deux de Séez et un de Bozel. Monseigneur Terrier, l’évêque de Tarentaise, monté à vélo jusqu’à Bourg Saint Maurice, tentera une dernière médiation mais sans réussir à voir les otages et donc sans résultat.

Les otages ont été assassinés, probablement le 24 août, à Terre Noire, en Val d’Aoste (Près de Les Suches).

Les corps, regroupés dans deux charniers, seront retrouvés le 21 juillet 1945.

Chaque année, le dernier dimanche de juillet (date la plus proche de la sépulture solennelle) une cérémonie a lieu à Terre-Noire, aujourd'hui havre de paix occupé par les troupeaux et les activités touristiques mais qui fut le témoin de cette tuerie.

« Soldanelle de paix, quand nous serons en terre,

Indifférents à tout jusqu’à la fin des temps,

Raconte Terre Noire au passant solitaire

Et l’atroce trépas de jeunes combattants

Dis lui … (…)

Que l’homme doit veiller pour que, de par le monde

Le fascisme maudit soit chaque fois châtié ».

  Renée Bertrand – Terre Noire »

Source : La Résistance en Tarentaise (overblog)30 juil 2012

 

Cérémonie au Roc Noir 7 juillet 2018

Cette cérémonie commémorait les seuls combats que le 13eme BCA ait menés sur le sol savoyard.

Un office religieux célébré par le "Padre", prêtre aux Armées du 13ème BCA eut lieu tout d'abord, en-haut du Roc Noir.

S'en est suivi, à la stèle située à une vingtaine de mètres en contrebas, la cérémonie militaire aux ordres du Colonel DEVIGNE, Chef de Corps du 13ème BCA, accompagné de Monsieur Jean-Claude FRAISSARD, Maire de Montvalezan, du Lieutenant-Colonel HUBERT, Président de l'Amicale du 13ème BCA, et du Colonel GAILLOT. La section du 13ème BCA présente, est une section de jeunes recrues ayant achevé leurs 6 mois de formations initiales. C'est sur ce haut lieu de Mémoire que ces jeunes ont reçu les 2 fourragères du Bataillon : celle aux couleurs de la Croix de Guerre, obtenue le 25 octobre 1916, et celle aux couleurs de la Croix de la Valeur Militaire pour son engagement en Afghanistan, obtenue le 22 juin 2012.

 Le Souvenir Français était présent en la personne du Délégué Général de Savoie, Frédéric Mareschal

Calendrier Général

Mars 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
  • Dernière modification : lundi 25 mars 2019.

Copyright © 2010 - 2019. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus