Vidéos Conférences

 2020 - ÉLISABETH DE MIRIBEL

Secrétaire à Londres du général de Gaulle (1940-1942)
Elle dactylographia « L’Appel du 18 juin 1940 »

Par Jean-Yves Sardella, délégué général Adjoint du Souvenir Français de Savoie.JYS Château de Beauregard 18 9 20 SF

Nous continuons notre voyage dans la Mémoire, dans notre Histoire, par cette vidéo nous ramenant à cette année difficile : 1940.

Après les brillantes interventions nous retraçant quelques évènements marquants de ces « années noires 1940-1944 », reprenant l’expression de Jean Guéhenno, nous avons souhaité aborder la participation des femmes pendant cette guerre. Il y en eut… Leur but : Sauver la France !
Parmi l’une d’elles : Elisabeth de Miribel.

Nombreuses y  laissèrent leur vie.

Souvenons-nous : Le 18 juin 1940, dans la matinée, de Gaulle rédigea une proclamation aux Français. Il sera autorisé par Churchill à enregistrer son appel à 18h00, à la BBC.
L’Histoire retiendra certes, le vibrant discours du général diffusé à la radio depuis Londres. Mais dans l’ombre de celui qui allait dès lors incarner le refus de l’occupation allemande, se trouvait à ses côtés une jeune Meusienne de 25 ans, Élisabeth de Miribel. Elle fut ainsi, le témoin privilégié de cette journée historique.
Elle avait déjà rejoint Londres, révoltée par la demande d’armistice du Maréchal Pétain. Son ami d’enfance Geoffroy de Courcel, aide de camp du Général de Gaulle, la contacta le 13 juin pour rencontrer le général qui cherchait une secrétaire. Le 18 juin elle fut appelée pour dactylographier ce qui deviendra le célèbre appel et l’acte de naissance de la France libre.
Elle vient de rencontrer l’Histoire.
Nous avons eu ainsi le privilège de tourner cette vidéo dans la demeure de Francin où elle séjourna à la fin de la guerre. Nous remercions très chaleureusement sa famille de nous avoir accueillis.

 2020 - LA LIBÉRATION DE LA SAVOIE AOÛT 1944

   Par Jean-Noël Parpillon, délégué général honoraire du Souvenir Français de Savoieparpillon

Afin de faire perdurer la Mémoire en ces circonstances sanitaires très particulières, nous poursuivons notre périple historique en vidéo.

Après Laurent Demouzon, le Lieutenant-Colonel Kévin Machet, le président Hervé Gaymard et le président Jean-Olivier Viout, nous avons souhaité la contribution de Jean-Noël Parpillon, délégué général honoraire du Souvenir Français de Savoie, afin d’évoquer la Libération de La Savoie en 1944, dont nous commémorons, en ce mois d'août, le 76ème anniversaire.

Ainsi Jean-Noël Parpillon aborde le cadre politique et institutionnel de la libération, avec ses évolutions sur le plan militaire qui rendirent enfin possible la Libération.

Bien sûr sont abordés les différents acteurs : hommes et institutions, organisation de la résistance en Savoie et la Libération vers la Victoire.

 Pour autant, la joie de la Libération le dispute aux tragiques souvenirs des drames récents, tels que les rafles, le camp de Ruffieux, la déportation, les internements à la caserne Montfort de Montmélian, le dramatique bombardement de Chambéry le 26 mai 1944 et bien sûr la fusillade des Charmettes le 21 août.

Ainsi que le conclut Jean-Noël Parpillon :

La Libération acquise, un bilan de cette guerre sera dressé dans les années qui suivront, afin que des chercheurs et des associations de mémoire puissent approfondir cette Histoire et de permettre aux générations futures d’en cultiver la mémoire.

 

2020 - L'Année De Gaulle - La Fondation Charles de Gaulle

Par Hervé GaymardF.Mareschal H.Gaymard JY.Sardella
Ancien ministre, président du Conseil départemental de Savoie, écrivain        et Président de la Fondation Charles de Gaulle,  depuis 2018.

2020 : Un triple anniversaire 

 130 ans     naissance à Lille, le 22 novembre 1890

  80 ans     « Appel du 18 juin 1940» depuis Londres

 50 ans     Décès à Colombey-Les-Deux-Eglises le 9 novembre 1970

 

Mais c’est surtout en tant que président, depuis 2018, de la Fondation Charles De Gaulle, qu’il nous évoque le personnage emblématique de notre pays

"Douaumont, le 2 mars 1916. Après un corps à corps farouche, le capitaine Charles de Gaulle, au côté de ses hommes, bien que grièvement blessé d’un coup de baïonnette, a continué à être l’âme de la défense jusqu’à ce qu’il tombât inanimé sous l’action des gaz" peut-on lire sur le mur principal de la galerie du fort.

Profondément meurtri par son inactivité, il profitera cependant de sa captivité pour développer sa pensée.

Héros de la Seconde Guerre mondiale, fondateur de la Vè République.

 

  • La carrière militaire
  • La plume au service de l'action
  • La guerre, la Résistance
  • La campagne de France et l'appel du 18 Juin
  • Le combat de la légitimité
  • Le retour de juin 1958
  • 1969
  • 1970
  • La Fondation Charles de Gaulle :

« Créée avec l’accord du général de Gaulle et reconnue d’utilité publique en 1992, la Fondation Charles de Gaulle s’emploie, depuis 1971, à entretenir la mémoire de l’Homme du 18 juin et à faire rayonner son exemple en France et à l’étranger, en particulier auprès des jeunes générations. »

www.charles-de-gaulle.org

 

 

« L’APPEL DU 18 JUIN 1940 »

par Jean-Olivier VIOUT F.Mareschal JO.Viout JY.Sardella

Président de l’Académie des Sciences,  Belles Lettres et Arts de Savoie

 

« …Je vous félicite. Vous avez sauvé l’honneur… »

Généralissime Weygand (30 mai 1940)

Nous suivrons avec Jean-Olivier Viout le parcours du colonel Charles De Gaulle, qui accéda au grade de général dès les premiers combats. Mais ce fut hélas, la capitulation.

« C’était la capitulation certaine. Ma décision fut prise aussitôt.

Je partirai dès le lendemain matin.»

 

Puis arriva l’intervention radiophonique à la BBC de Londres, le célèbre « Appel du 18 juin 1940 », d’où il insuffla un nouvel espoir aux français en cette autre épisode dramatique de notre pays :

C’était le début de la deuxième guerre mondiale.

Au demeurant, cet évènement emblématique et symbolique fut peu entendu à cette date.

Jean-Olivier Viout nous évoque ainsi, les péripéties de la démarche courageuse du général De Gaulle, afin de pallier le redressement du moral des français de 1940.

« Rien n’est perdu pour la France (…) Quoiqu’il arrive, la flamme de la Résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas … »

« … L’honneur, le bon sens, l’intérêt supérieur de la Patrie … »

 

 

Juin 2020 - Vidéo-conférences

Appel du 18 juin 1940 - Année de Gaulle

Bataille des Alpes Juin 40

En cette période de troubles sanitaires importants de 2020 durant laquelle les rassemblements de plus de dix personnes ne sont pas autorisés, ces commémorations revêtent un aspect très minimaliste quant au nombre de participants et en l’absence de public.

Ce n’est pas, pour autant, une raison de ne pas se souvenir. Il faut donc essayer de trouver d’autres formes de recueillement mémoriel afin de ne pas oublier et permettre au plus grand nombre d’entre vous d’avoir une pensée pour toutes les Françaises et tous les Français qui, à un moment de leur existence, ont accepté de servir la Patrie et, pour un grand nombre d’entre eux, d’aller jusqu’au sacrifice de leur vie.

C’est sur cette thématique que la Délégation générale du Souvenir Français de Savoie a réfléchi, d’autant que ce travail incombe parfaitement à notre association puisque sa devise est « A nous le souvenir, à eux l’immortalité ».

C’est pourquoi nous vous proposons, non seulement, une manière différente de vous recueillir et de vous souvenir, mais également, un ensemble d’explications sur les combats de juin 1940 en Savoie et plus globalement, les événements en France. Cette tâche traduit l’une de nos missions principales qui est la transmission du Devoir de Mémoire.

Je souhaite que ces explications données par des personnes dont les compétences ne sont plus à prouver, vous apporteront entière satisfaction.

Pour conclure, je ne saurais omettre de remercier très chaleureusement monsieur le maire délégué de la commune de Francin (Porte-de Savoie), pour nous avoir très aimablement « prêté » les locaux de la mairie.

Sans oublier bien sûr, l’équipe de Michel Roux pour la réalisation des vidéos et des montages techniques.

Accéder aux conférences

Le Délégué Général de la Savoie Frédéric Mareschal

 Vidéos Conférences Armée des Alpes 1940

Afin de pallier tous les reports de manifestations et d’évènements mémoriels, nous vous proposons ainsi, en vidéo, un concentré de conférences programmées pendant cette pandémie.

Pour le 18 juin 2020, étaient programmées des conférences sur la période tragique de juin 1940, où nous n’eûmes pas que des défaites.

Dans une première approche, ne citons que « La bataille des Alpes du 10 au 25 juin 1940 », où nos soldats repoussèrent vaillamment une armée italienne supérieure en nombre, venue conquérir la Savoie par les montagnes. Qui de plus qualifié que Laurent Demouzon pour nous rappeler cette épopée française, souvent occultée.

De même, le lieutenant-colonel Kévin MACHET, (Saint-Cyrien, diplômé de l’Ecole de Guerre et futur chef du Bureau Opération Instruction du 13è BCA) qui fait des recherches approfondies sur cette même période, nous retracera l’avance allemande en Savoie avec « Le groupement Cartier : L’Armée des Alpes face à la Wehrmacht. ».

Jean-Yves Sardella – Délégué Général Adjoint du Souvenir Français de Savoie

 

La bataille des Alpes du 10 au 25 juin 1940 Tarentaise

Par Laurent Demouzon

 

La bataille des Alpes du 10 au 25 juin 1940 Maurienne

Par Laurent Demouzon

 

 

Le groupement Cartier : L’Armée des Alpes face à la Wehrmacht

Par le Lt Col Kevin Machet

 

  • Dernière modification : lundi 30 novembre 2020.

Copyright © 2010 - 2020. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus