2020 - ÉLISABETH DE MIRIBEL

Secrétaire à Londres du général de Gaulle (1940-1942)
Elle dactylographia « L’Appel du 18 juin 1940 »

Par Jean-Yves Sardella, délégué général Adjoint du Souvenir Français de Savoie.JYS Château de Beauregard 18 9 20 SF

Nous continuons notre voyage dans la Mémoire, dans notre Histoire, par cette vidéo nous ramenant à cette année difficile : 1940.

Après les brillantes interventions nous retraçant quelques évènements marquants de ces « années noires 1940-1944 », reprenant l’expression de Jean Guéhenno, nous avons souhaité aborder la participation des femmes pendant cette guerre. Il y en eut… Leur but : Sauver la France !
Parmi l’une d’elles : Elisabeth de Miribel.

Nombreuses y  laissèrent leur vie.

Souvenons-nous : Le 18 juin 1940, dans la matinée, de Gaulle rédigea une proclamation aux Français. Il sera autorisé par Churchill à enregistrer son appel à 18h00, à la BBC.
L’Histoire retiendra certes, le vibrant discours du général diffusé à la radio depuis Londres. Mais dans l’ombre de celui qui allait dès lors incarner le refus de l’occupation allemande, se trouvait à ses côtés une jeune Meusienne de 25 ans, Élisabeth de Miribel. Elle fut ainsi, le témoin privilégié de cette journée historique.
Elle avait déjà rejoint Londres, révoltée par la demande d’armistice du Maréchal Pétain. Son ami d’enfance Geoffroy de Courcel, aide de camp du Général de Gaulle, la contacta le 13 juin pour rencontrer le général qui cherchait une secrétaire. Le 18 juin elle fut appelée pour dactylographier ce qui deviendra le célèbre appel et l’acte de naissance de la France libre.
Elle vient de rencontrer l’Histoire.
Nous avons eu ainsi le privilège de tourner cette vidéo dans la demeure de Francin où elle séjourna à la fin de la guerre. Nous remercions très chaleureusement sa famille de nous avoir accueillis.

  • Dernière modification : lundi 30 novembre 2020.

Copyright © 2010 - 2020. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus