Les Comités  du Souvenir Français Savoie

Les Cadets de la gendarmerie et le Souvenir français partenaires pour le devoir de mémoire

Dans le cadre de leur formation, les Cadets de la gendarmerie doivent avoir une sensibilisation au devoir de mémoire. Cela s’est déroulé ce samedi 14 janvier, en partenariat avec le Souvenir français, et cela consistait à l’entretien de tombes au cimetière de Bassens.

En prologue à ce nettoyage, réunis au quartier Lasalle de la gendarmerie mobile, les jeunes ont reçu des explications concernant les tombes, données par Frédéric Mareschal, délégué général du Souvenir français de Savoie et Jean-Yves Sardella, délégué général adjoint.

Devant le carré militaire des Belges, ils ont évoqué la présence d’un hôpital militaire à Saint-Louis-du-Mont à compter de 1917 ; avant de désigner la tombe de Jean Georges, poilu mort pour la France en 1914 sans descendance ; puis celle de Georges Lamarque, Résistant, Compagnon de la Libération, mort pour la France en 1944, avec des explications sur ses actions et l’Ordre des Compagnons de la Libération, créé par le Général de Gaulle.

Après déplacement jusqu’au cimetière, les Cadets se sont attelés au nettoyage sur les conseils de Julien Ribreau, militaire du 13e Bataillon des chasseurs alpins blessé en Afghanistan, en reconversion et créateur de  Au-delà des Alpes , société d’entretien des sépultures .

L’après-midi s’est terminée à 17 heures par une cérémonie, avec dépôt de gerbes sur les deux tombes et le carré militaire, en présence des Cadets de la gendarmerie, de deux porte-drapeaux, de la première adjointe de la municipalité de Bassens, de la fille de Georges Lamarque, des encadrants des Cadets et des membres du Souvenir français de Savoie.

Cette cérémonie s’est terminée par une Marseillaise chantée a cappella par les Cadets et reprise par l’assemblée.