2019 - Saint Alban Leysse Assemblée Annuelle des Adhérents

Le vendredi 22 février, s'est tenue, dans la salle de la mairie de St Alban Leysse, l'assemblée annuelle des adhérents du comité, en présence de Frédéric Mareschal, Délégué Général de la Savoie, Jean-Yves Sardella, Délégué Général Adjoint, de Mmes Edith Sardella, Trésorière de la Délégation, Arlette Routin, Secrétaire, de Marius Pillet, ancien maire, président des Prisonniers de Guerre, des Anciens Combattants et des porte-drapeaux de Savoie.

Christiane Bert-Brancaz, présidente du comité présenta le bilan moral et financier de l’année écoulée.

Frédéric Mareschal, a ensuite d’abord évoqué  la nouvelle structure de la Délégation Générale de Savoie, puis les points forts de 2018 dont les manifestations du Centenaire de l'Armistice 2018 qui se sont déroulés à Chambéry du 6 au 11 novembre avec la sortie d'un DVD reprenant l'inauguration de l'exposition et des interviews, le défilé à Chambéry ainsi que le spectacle musical et historique qui s'est déroulé au Phare le 10 novembre. Ce DVD est en vente au prix de 10 €.

Il présenta ensuite, les projets 2019 avec l'inauguration de 2 plaques, l'une à Challes les Eaux pour le colonel Valette d'Osias, fin avril, et l'autre aux forts de l'Esseillon en juin.

L'assemblée prit fin devant le Monument aux Morts de la commune. Une gerbe fut déposée par les enfants.

Puis une partie des participants pris le car pour une visite Mémorielle et à la Maison d’Izieu.

LA MAISON D’IZIEU

Au printemps 19433, Roger Fridrici, chef de division de la préfecture de l'Hérault, prévient le sous-préfet de Belley (dans l'Ain), Pierre-Marcel Wiltzer, de la venue de Sabine Zlatin, juive polonaise réfugiée en France avant la guerre et infirmière de la Croix-Rouge. Elle veut éloigner des enfants juifs de Montpellier où les rafles nazies sont nombreuses.

Pierre-Marcel Wiltzer propose une maison à Sabine Zlatin, pour créer une colonie d’enfants4. Il sait qu’il s’agit d’enfants juifs provenant de Lodève (Hérault), qu’il faut soustraire au danger.

La maison du hameau de Lélinaz, à l’entrée d’Izieu, se situe en retrait de la route de Belley, à l’abri. Izieu est un petit village perché au-dessus d’un bras du Rhône à la frontière de trois départements français : l’Ain, l’Isère et la Haute-Savoie.

« Ici, vous serez tranquilles », dit Pierre-Marcel Wiltzer à Sabine Zlatin.

En 1942, Sabine Zlatin prendra ainsi, la direction de cette colonie d’enfants.

Les « enfants d'Izieu », groupe de 44 enfants juifs de différentes nationalités, seront « mis à l’abri » dans la bâtisse transformée en colonie de vacances pendant cette période de la deuxième guerre mondiale, sur le territoire de cette commune française.

Ces enfants furent hélas, déportés à la suite d'une rafle de la Gestapo, le jeudi 6 avril 1944 et furent exterminés à Auschwitz, à l'exception des deux plus âgés qui seront déportés et assassinés à Tallinn, en Estonie. Six des adultes qui les encadraient subirent le même sort. Ils auraient été dénoncés par un Français de Metz. Le procès de Klaus Barbie se terminera sans que l'on connaisse, en définitive, le responsable.

Ainsi, chacun se recueillit devant écoutant la narration très soutenue de la guide, évoquant les moments de dilettante des jeunes enfants puis, ceux plus dramatiques lors de l’intervention de la Gestapo et des complices de Barbie.

Emouvante évocation qui fait réfléchir sur l’avenir, pour le maintien de l’entente des hommes et des femmes pour le maintien de cette Paix si fragile.

 

  • Dernière modification : lundi 13 mai 2019.

Copyright © 2010 - 2019. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus