Signature d'une Convention

entre le lycée Paul Héroult de Saint Jean de Maurienne

et le Souvenir Français

En présence de :

  • Mr Luc Decourrière, proviseur du Lycée P Héroult de St Jean de Maurienne
  • Mr Luc  François, proviseur adjoint
  • Mme Sandrine Teston, adjointe au maire de Saint Jean de Maurienne
  • Mme Sophie Verney, maire de Montricher-Albanne
  • De Mme Lecoeur, professeur
  • Et les portes-drapeaux, dont Eléonore et Coline, élèves au Lycée

Les représentants du Souvenir Français de Savoie :

  • Mr Frédéric Mareschal, Délégué Général du Souvenir Français de Savoie
  • Mr Jean-Yves Sardella , Délégué Général Adjoint
  • Mme Edith Sardella, Trésorière de la Délégation Générale
  • Mr Pierre Gaden président du Comité Maurienne et Porte de Maurienne
  • Mme Marguerite Jaudoin, Trésorière du Comité Maurienne et Porte de Maurienne

la Convention de Partenariat entre le Souvenir Français et le lycée Paul Héroult de St Jean de Maurienne, a été ratifiée ce vendredi 23 novembre 2018.

Les lycéens avaient réalisé un très beau travail de recherche et de conception quant à la remarquable projection lumineuse sur les murs du lycée des sigles du Souvenir Français et du lycée Paul Héroult, bordés des trois couleurs de notre drapeau.

Après que l’arbre de la Mémoire, un Gingko biloba L, (l’arbre de longue vie véritable fossile vivant, le gingko est apparu sur Terre peu avant les dinosaures. Sa longévité est légendaire : en Chine, dont il est originaire, les arbres les plus âgés ont plus de 4000 ans. On les plante volontiers dans les espaces urbains car il résiste au feu, aux pollutions et même aux radiations), fut planté par Mrs Decourrière, Mareschal et Gadin, les collégiens de Ste Marie de Cuines et de St Jean interprétèrent la Marseillaise suivie des Allobroges. Nous les en remercions très chaleureusement ainsi que leurs professeurs.

Toute l’assistance se rendit ensuite dans la salle du Docteur Bochet pour les interventions ponctuelles et la signature de la convention.

Monsieur François, proviseur adjoint du lycée, prit la parole avec émotion, résumant le voyage à Izieu et à sa dramatique Histoire, lieux où les lycéens furent très sensibles et émus par l’atmosphère, à la Mémoire de ces 44 enfants qui n’avaient eu comme seul tort : Etre seulement nés. Ces enfants furent déportés à la suite d'une rafle de la Gestapo, le jeudi 6 avril 1944, et exterminés à Auschwitz, à l'exception des deux plus âgés qui sont déportés et assassinés à Tallinn, en Estonie.

Ensuite, Monsieur Maréchal, remercia en premier lieu, tous les lycéens et leurs professeurs, en l’occurrence, Madame Lecoeur, pour leur engagement sur la Mémoire. Il renouvela les principales missions du Souvenir Français qui sont : l’entretien des tombes des soldats morts pour la France, stèles et monuments, la Mémoire et la Transmission, ce qui, souligna-t-il, était déjà bien en place dans le lycée vu les actions effectuées tout au long de l’année et la participation au Concours National de la Résistance, avec de nombreux prix à la clef.

Frédéric Mareschal de même, proposa à tous ces jeunes, où qu’ils se trouvent, en vacances, en sorties, ou autre, de s’arrêter devant les monuments aux morts, de lire les noms gravés et d’avoir une pensée envers ceux qui ont donné leur vie et leur jeunesse pour que nous soyons ce que nous sommes et pour que la France, notre pays, resta la France. Car ceux que l’on nomme anciens combattants aujourd’hui, de quelques périodes de notre histoire soient-ils, n’avaient pas plus de 18 à 25 ans quand ils partirent aux combats.

La parole fut ensuite donnée à Mr Decourrière, proviseur, qui se félicita de l’engagement du Souvenir Français au côté du Lycée et de l’aide fondamentale de Pierre Gaden, président du comité de Maurienne St Jean et de sa présence au côté des élèves lors des divers voyages de Mémoire tout au long de l’année.

Monsieur Pierre Gaden confirma l’action entreprise par le Souvenir Français auprès du Lycée et réaffirma sa grande satisfaction d’accompagner tous ces jeunes lors de ces voyages, à Paris ou dans les divers centres mémoriaux. Il les félicita pour les prix reçus lors du CNRD, mais non sans une légère déception : le manque de participants lors des cérémonies de commémoration du Centenaire de l’Armistice 1918 2018. Il aurait souhaité plus de jeunes devant le monument aux Morts à St Jean de Maurienne ce 11 novembre 2018. Les jeunes et adultes présents en prirent acte.

Après ces solennelles interventions, tous se réunirent devant le pot de l’amitié et de la fraternité offert par le lycée.

  • Dernière modification : lundi 10 décembre 2018.

Copyright © 2010 - 2018. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus