Nos actions

Assemblée Annuelle 2018

Vendredi 5 octobre 2018 s'est tenue à St Béron la toute première réunion annuelle du comité créé en 2017.

En présence du Délégué Général de Savoie Frédéric Mareschal, de Edith Sardella Trésorière de le Délégation Générale et de Jean-Yves Sardella Chargé de Mission auprès du DG Savoie.

Le président du comité, Daniel Barral a fait un point sur les adhésions, le comité compte à ce jour 35 adhérents, les activités passées et à venir, Alain Perrot secrétaire a fait le bilan moral, Jean Guillot-chaine a fait le bilan financier. L’acquisition du drapeau est envisagée prochainement.

Frédéric Mareschal fit un bref compte rendu sur les activités passées et à venir de la délégation de Savoie (2018-2019), en particulier sur les cérémonies de la fin du Centenaire 14-18 à Chambéry : Exposition dans les locaux du Palais de La Foire à Bissy où le Souvenir Français aura deux stands : L’Aviation et la Marine 1914-1918.

2018 - Saint-Béron - Commémorations 14 août 1944

Stèles de Saint Jean de Coux, des Gorges de Chailles et de Saint Béron

Mardi 14 août 2018, en présence  de la Délégation Générale de Savoie Edith et Jean-Yves Sardella, représentant Frédéric Mareschal, de plusieurs comités de Savoie et de l'Isère, de nombreuses associations d’anciens combattant, de 36 porte-drapeaux et d’un public recueilli, se sont déroulées les cérémonies mémorielles sur trois sites emblématiques de la libération de la région : Col de Coux, les Gorges de Chailles et St Beron. Le tout régenté par Jean Chautard président du Comité de St Laurent du Pont et Daniel Barral président du Comité de St Béron.

Après une vibrante Marseillaise et le Chant des Partisans, une vive allocution prononcée par Alain Perrot maire de Saint Béron, clôtura ces manifestations patriotiques.

Extraits du discour de Monsieur le Maire de Saint Béron, Alain Perrot.

« Le souvenir commence avec la cicatrice » écrivait de ses mains le philosophe Alain Fournier.

En ce mardi 14 août nous sommes réunis devant ce monument aux morts pour rendre hommage à tous ces hommes qui ont donné leur vie et dont le nom figure à jamais dans la pierre de ce monument.

Jean Bonnefoy, Francis Ollagnier, François Dupraz, André Prario, Maurice Pellissier, Claude Albert, Yves Riper, André Rey, Gilbert Pointet, René Travers, Joseph Prario, Armand Chevron, Fernand Chabot

Ils sont morts pour la France. Ils luttèrent jusqu’à la mort pour hâter la libération de la France comme gravé sur la pierre du monument situé à St-Jean-Couz.

Chacun doit savoir que dans notre massif de la Chartreuse, des femmes et des hommes ne se sont pas résigné à l’occupation et à la dictature.

Pour ces partisans, la libération était inséparable de la liberté, la résistance incarnait la République retrouvée, délibérément pour les uns, sans le savoir pour les autres, des citoyens résistants se sont inscrits dans la lignée des habitants de notre département généreux et idéalistes refusant l’oppression et l’injustice.

Souvenons-nous toujours que comme le disait Berthold Brecht « celui qui combat peut perdre mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ».

Mesdames et Messieurs en évoquant aujourd’hui la mémoire de toutes ces victimes il est nécessaire de rendre hommages aux armées alliées et aux forces de la résistance intérieure et extérieure tous ces résistants hommes femmes gaullistes et communistes maquisard Simple citoyen de toute conviction de France ou d’ailleurs qui à la suite du Général De Gaulle on fait face avec courage et détermination pour permettre la victoire sur le nazisme...

« Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s’expose à ce qu’elle recommence » écrivait Elie Wiesel prix Nobel de la paix en 1986...

En ce jour si particulier le silence et la méditation conviendrait sans doute mieux que les paroles. Mais l’homme a besoin de se souvenir avec des mots pour vaincre la tentation de l’oubli...

Gardons alors toujours à l’esprit que le renoncement aux valeurs de notre République « liberté égalité fraternité » peut conduire au pire.

 

St Béron 19 mai 2018

le samedi 19 mai un hommage a été rendu au soldat Robin en présence de Jean Guillot-Chaine du comité du Souvenir Français de Saint Béron.

St Beron 19 5 18 tombe soldat Robin

Cérémonies commémoratives des combats de la Libération d’août 1944

Stèles de Saint Jean de Couz, Gorges de Chailles, Saint Béron

Lundi 14 août 2017 première sortie pour le tout nouveau Comité du Souvenir Français de Saint Béron. En présence  de Jean-Noël Parpillon, délégué Général de la Savoie, de plusieurs comités de Savoie et de l'Isère, de nombreuses  associations d’anciens combattant, de 36 porte-drapeaux et d’un nombreux public, sous un soleil d’été.

st beron rene travers 1944

Photo de René Travers (ici avec sa soeur) assassiné par les nazis lors du combat de la Libération aux abords de St Béron, avec ses compagnons de Résistance, ainsi que des civils pris en otages.

Historique :

Ce 14 août 1944, les hommes de l’armée secrète, informés du passage d’un convoi allemand par les Gorges de Chailles décident d’attaquer.

Malgré les faibles moyens dont ils disposaient, ils avaient confiance tenant compte de leur connaissance du terrain et de l’effet de surprise.

Ils s’installèrent donc sur les hauteurs dominant la route et lorsque la colonne allemande arriva, le combat s’engagea.

Lors de ce court accrochage, René Travers à qui l’on avait affecté le fusil -mitrailleur, en position, ne cessa de tirer sur les troupes allemandes jusqu’à ce que, repéré, il fut atteint au bras droit, puis à la jambe. Mais il continuait à tirer, le doigt replié sur la détente. Ses rafales étaient précises et meurtrières pour l’ennemi, jusqu’à ce que le coup mortel l’atteigne. Il tombe en héros sur cette terre savoyarde qui l’a vu naître.

D’autres actes héroïques eurent lieu de la part de ses camarades.

Dans leur rage de se faire décimer par une poignée de braves, l’ennemi se vengea sur les habitants du petit hameau de Chailles et sans autre forme de procès fusillèrent les habitants. Leurs noms sont gravés dans la pierre de la stèle.

Mais le drame n’est pas encore terminé. Un groupe de cinq hommes partis de St Béron en voiture munis d’un drapeau blanc, afin de porter secours aux blessés, est attaqué en ces mêmes lieux. Ils sont tous exécutés, de façon atroce.

Tous les cinq furent victimes de la barbarie ennemie. Ils tombèrent dans l’accomplissement du plus sacré des devoirs : le secours aux blessés.

Comité du Souvenir Français de St Béron

 

Bientôt toutes les actions du Comité...

 

 

 

logopetit

barre

  • Dernière modification : lundi 25 mars 2019.

Copyright © 2010 - 2019. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus