Dimanche 25 août 2019 - 3 cérémonies pour le comité de Montmélian

 

75ème anniversaire de la Libération de Montmélian - Francin

C'est en présence de Madame Béatrice Santais, Maire de Montmélian, de Mrs Franck Villand, maire de Porte-de-Savoie, du Souvenir Français représenté par Jean-Noël Parpillon, délégué général honoraire, Jea-Yves Sardella, délégué général adjoint et porte drapeau de la commune déléguée de Francin, de Ghislain Garlatti, président du comité de Montmélian, de René Springolo, président du comité de La Ravoire, de membres et portes-drapeaux de différents comités et des associations mémorielles, que s'est déroulée la cérémonie commémorative du 75ème anniversaire de la libération de Montmélian.

Un hommage fut rendu aux sept jeunes résistants qui ont donné leur vie, en ces lieux, pour libérer la ville du joug allemand.

 

75ème anniversaire de la libération de La Chavanne

Hommage à Guy Gelon fusillé le 25 août 1944 par les nazis

Cérémonie organisée par le Souvenir Français, comité de Montmélian en collaboration avec la municipalité de La Chavanne, en présence de monsieur Deschamps-Berger, maire de La Chavanne, d’une délégation de jeunes du Conseil Municipal, des vice-présidents du comité et Arlette Routin, du Délégué Général Adjoint du Souvenir Français de Savoie, Jean Yves Sardella, du Délégué Général honoraire, Jean-Noël Parpillon, du président du comité de Montmélian, Ghislain Garlatti, de la vice présidente, Arlette Routin , des portes-drapeaux et d’un public attentif.

Après les discours de Mrs Garlatti, Sardella et Deschamps-Berger, une gerbe fut déposée sous la plaque apposée sur le mur face à la ferme incendiée par les nazis.

Guy GELLON, jeune résistant de 19 ans, était venu chercher du lait dans cette ferme pour le ravitaillement de ses camarades. Les allemands incendient la ferme et Guy Gellon, jugeant que sa présence risque d'entraîner des représailles, décide de s'enfuir. Après avoir abandonné son arme dans la grange en feu, il saute par une ouverture espérant gagner les bois proches. Il est aussitôt abattu par les Allemands.

75ème anniversaire de la libération du Val Gelon

Cérémonie au Mémorial de la Résistance à Villard-Léger

Ce même jour, nous avons tous assisté, à la cérémonie, au Mémorial de la Résistance situé au lieu-dit Pont Barbin à Villard-Léger, de la libération du Val Gelon en présence de nombreux maires de la communauté de commune Coeur de Savoie. et d'Emilie Bonnivard, députée.

En ce lieu symbolique, une jeune association a formé le projet de réaliser un mémorial de la Résistance, afin de réunir sous un même hommage le sacrifice de tous les résistants originaires de la vallée marquée par de violents combats.
Le mémorial a été inauguré le 25 août 2007.
 
En 1944, des combattants des troupes allemandes viennent en renfort depuis l'Italie du Nord pour protéger le repli de la Wermarth qui tourne au désastre. A leur puissance de feu bien supérieure et leur expérience, AS et FTP réunis, opposent leur connaissance du terrain.
 
La journée du 25 août 1944, fut un jour noir pour le Val Gelon.
Partie d'Aiguebelle, une patrouille allemande contre-attaque en remontant la vallée du Gelon. Elle surprend des membres de l'AS de Villard-Sallet. Le jeune Paul Masset, 20 ans, est touché au cœur, Robert Ferroud est blessé tandis qu'un agriculteur, M. Novel Catin, qui ramassait son tabac est assassiné dans son champ.
C'est ce même jour, qu'au cours d'une reconnaissance, André Giabiconi accompagné de son lieutenant Pierre Hyvrard et de Roger Gubernati, seront abattus et retrouvés plus tard dans le marais.
 
Le 25 août au soir, la vallée du Gelon est définitivement libérée.

  • Dernière modification : lundi 16 septembre 2019.

Copyright © 2010 - 2019. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus