76° anniversaire des combats de Chindrieux

C'est en présence de nombreuses personnalités, Marie-Pierre Montoro, 1ère adjointe à la mairie d'Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Claire Barbier, maire de Chindrieux et vice-présidente du Conseil départemental, Frédérc Mareschal, délégué général du Souvenir Français de Savoie, Jean-Yves Sardella, délégué général adjoint que se sont déroulées, le dimanche 09 août 2020, à Chindrieux deux cérémonies, organisées par le Souvenir Français, comité d'Aix-les-Bains, son président Didier Deleruyelle, son vice-président, José Bonici, en hommage aux combattants fusillés par les allemands.

 

Cérémonie à la stèle du lieutenant Jean Pianelli

Stèle, située à "La Carrière" en bordure du CD 991, avant d'arriver à Chindrieux, récemment rénovée par Franck Pécot.

Ce n'est pas moins d'une vingtaine de  drapeaux qui lui ont rendu hommage.

Jean Pianelli est né le 4 août 1907, il était apprécié pour sa simplicité, sa franchise et son amabilité par ses camarades de travail, ceux du maquis l’estimait pour sa droiture et la sûreté de son jugement. Dès la fin de la guerre 39-40 il est recherche par les italiens, il mènera une vie clandestine et rejoindra la résistance en 43.

Après le ratissage, lors de l’investissement des Bauges, il rejoindra les rescapés du maquis de Billième, dépendant de la compagnie 92.03 des FTP que commandait Lulu Peguet.

Après avoir interdit les gorges de la Balme et le tunnel du Chat, la compagnie est aux Quatre Chemins le 18 aout 44 où elle repousse un important convoi allemand, Jean Pianelli est fait prisonnier le 20 août au matin veille de la libération d’Aix les Bains. Les allemands l’emmènent dans leur retraite et le fusillent le jour même dans cette carrière derrière ce monument, il obtiendra à titre posthume une citation à l’ordre de la division.

 

 

Cérémonie à la stèle du Groupe Franc "GF Michel"

Ensuite tout le monde s'est dirigé vers la stèle située à la sortie de Chindrieux. Stèle en hommage au Groupe Franc "Michel".

C'est sur ce lieu que le Chef Michel Mouhica, de l'armée secrète, fut abattu ainsi que trois de ses compagnons d'arme, le 8 août 1944.

 

  • Dernière modification : lundi 30 novembre 2020.

Copyright © 2010 - 2020. Souvenir Français Savoie. - Mentions légales - Conception : Chris Info Plus