Les Comités  du Souvenir Français Savoie

2018 - Forum des associations à Montmélian

Le dimanche 2 septembre s'est tenue la foire de Qara-Bara à Montmélian ainsi que le forum des associations.

Notre comité du Souvenir Français avait son stand, tenu par Mmes Arlette Rourin, Edith Sardella et Mrs Ghislain Garlatti et Jean-Yves Sardella.

2018 Forum Montmélian 02 09

Forum des associations - Francin

Le samedi 1er septembre s'est tenu à Francin le Forum des associations.

Notre comité du Souvenir Français avait son stand tenu par Julien Pachoud

2018 forum francin 01 09

Francin - Montmélian - Cérémonie commémorative du 74ème anniversaire de la libération

de Montmélian et de ses environs 23 août 1944

Dimanche 26 août 2018 s'est déroulé la cérémonie commémorative du 74ème anniversaire de la libération de Montmélian et de ses environs. Etaient présents Monsieur Duc, Conseillèr Départemental, madame Santais, maire de montmélian, monsieur Franck Villand, maire de Francin, , Monsieur Frédéric Mareschal, Délégué Générale du Souvenir Français de Savoie, Monsieur Jean-Noël Parpillon, Délégué Général honoraire, Monsieur Ghislain Garlatti, président du Comité du Souvenir Français de Montmélian, des portes-drapeaux, associations d’Anciens Combattants et d’un nombreux public.

74ème anniversaire de la libération de La Chavanne

Hommage à Guy Gelon fusillé le 25 août 1944 par les nazis

Cérémonie organisée par le Souvenir Français, comité de Montmélian en collaboration avec la municipalité de La Chavanne

en présence de monsieur Deschamps-Berger, maire, d’une délégation de jeunes du Conseil Municipal, des vice-présidents du comité Jean Yves Sardella et Arlette Routin, du Délégué Général du Souvenir Français de Savoie, Frédéric Mareschal, du Délégué Général honoraire, Jean-Noël Parpillon et d’un public attentif.

Guy GELLON, jeune résistant de 19 ans, étai venu chercher du lait dans cette ferme pour le ravitaillement de ses camarades. Les allemands incendient la ferme et Guy Gellon, jugeant que sa présence risque d'entraîner des représailles, décide de s'enfuir. Après avoir abandonné son arme dans la grange en feu, il saute par une ouverture espérant gagner les bois proches. Il est aussitôt abattu par les Allemands.

Commémoration des combats de la libération

Après une première cérémonie qui s'est déroulée à Barby, en hommage à Claudius Manon et Robert Govard, la cérémonie des combats de la libération du 22 août 1944, s'est déroulée à Chignin ce mercredi 22 août 2018 en présence de Messieurs Michel Ravier, maire de Chignin et son adjoint Michel Quenard, Christophe Pierreton, adjoint au maire de Barby, du comité du Souvenir Français de Montmélian, des Anciens Combattants,de l'ANACR.

Extrait du discours de Monsieur Pierreton

Il y a 74 ans, après le débarquement de Normandie le 06 juin 1944 et celui de Provence le 15 août, les alliés progressent rapidement, les forces d'occupation se retirent progressivement.

Natif de Barby, Claudius Manon, comme d'autres jeunes de son âge, n'a pas accepté l'Occupation et il est entré dans la Résistance, rejoignant le Maquis qui avait établi son camp à la ferme "Délégué" dans les bois de Curienne. Ce 22 Août 1944, juste avant la Libération de Chambéry, Claudius Manon était en "opération", avec une vingtaine de ses camarades, dans le secteur de St Anthelme à Chignin, quand, sur la route en contre-bas, est arrivé un convoi allemand. Le groupe de maquisards a été pris sous le feu de l'ennemi et Claudius Manon a été mortellement touché. Il avait 22 ans. Un camarade est aussi mortellement touché, Robert Maurice Govard.

Aujourd'hui, nous pensons particulièrement à eux et à tous ceux qui ont combattu la barbarie.

Photos Michèle Berlioz

Villard d'Héry Le Moulin des Rivaux

Hommage aux victimes du Moulin des Rivaux organisé par l'ANACR, en présence de Madame Arlette Routin, vice-présidente et Jean-Pierre Durot, porte-drapeau du comité de Montmélian.

2018 28 6 Villard dhéry Moulin des Rivaux

Hommage aux fusillés d'Arbin le 21 juin 1944

Comme chaque année, nous nous sommes retrouvés nombreux devant le monument des fusillés d'Arbin pour la cérémonieorganisée par le comité du Souvenir Français de Montmélian et la municipalité d'Arbin.

C’est devant les autorités civiles et militaires, dont madame Santais maire de Montmélian et Présidente de la Communauté de Communes de Cœur de Savoie, monsieur Carlo Appratti, maire d’Arbin, Frédéric Mareschal, nouveau Délégué Général du Souvenir Français de Savoie, Jean-Noël Parpillon délégué général honoraire, accompagnés de nombreux porte-drapeaux, que s’est déroulée cette émouvante cérémonie patriotique en mémoire de ceux qui sont tombés non loin de là, sous les balles nazies.

Après une belle intervention par, Ghislain Garlatti, président du Comité de Montmélian du Souvenir Français, sur l’épisode historique et tragique de ce jour de juin 1944, où les allemands battaient déjà en retraite mais qui n’ont pas hésiter à fusiller 10 résistants, et la dépose de gerbe, monsieur Carlo Appratti invita toutes les personnes présentes à venir partager le pot de l’amitié.

 

Rappelons-nous des noms de ces hommes qui sont morts pour que vive la France :

  • BONAVERO Richard
  • CHEVRIER Marcel
  • COMBET Antoine
  • CRETET Louis
  • DANIS Paul
  • GUIRAUD Élie
  • HABARU Augustin
  • LEVY DE SOUZAC Gilles
  • PONCET Charles
  • ZONCA Jean

Hommage au Baron de l’Empire et Général de division

Pierre Decouz en présence

de la délégation générale du Souvenir Français de Savoie

C’est à Francin, village de Savoie, près de Montmélian que s’est réuni le 16 juin 2018 les membres du Souvenir Napoléonien, avec son Délégué Dauphiné-Savoie, Jean-Claude Perroto , en présence de la famille DECOUZ descendants du général et de nombreux passionnés.

Etaient aussi présents les représentants de la Délégation Générale du Souvenir Français de Savoie : Edith Sardella (Trésorière), Jean-Yves Sardella, Chargé de Mission Communication et Ghislain Garlatti, président du Comité de Montmélian.

Deux conférenciers se sont succédés dans les salles de la mairie de Francin : Marcel Arnaud : Le général Pierre Decouz et Jean Etèvenaux : La franc-maçonnerie sous l’Empire.,tous deux spécialistes de cette période de notre Histoire.

L’hommage se termina autour du verre solennel de l’amitié dans le parc du Château de Carron propiété de la famille Decouz.

 FAISONS UN PEU D’HISTOIRE

Pierre DECOUZ est né à Annecy (Haute-Savoie), le 18 juillet 1775. Avec son épouse ils achetent ce domaine sans jamais l’avoir visité. Un agent se charge de l’entretien du château, de la gestion des terres et des revenus issus des récoltes.

Volontaire au 2e bataillon du Mont-Blanc, le 17 mars 1793. Elu sous-lieutenant, le 10 mai, et promu lieutenant, le 21 décembre suivant.

Fait la campagne de 1793 devant Toulon, et sert ensuite, de 1794 à 1798, dans l'armée d'Italie. Amalgamé le 29 mars 1794 dans la 19e demi-brigade de ligne (devenue 69° demi-brigade). Adjoint à l'adjudant général Rambeaud, le 6 janvier 1797. Fait partie de l'armée d'Égypte comme adjoint aux adjudants généraux, et est nommé, le 30 septembre 1798, par le général en chef Bonaparte capitaine attaché à l'état-major général de la division Lannes. Se distingue à la bataille d'Aboukir, le 25 juillet 1799, où il a un cheval tué sous lui ; est promu chef de bataillon sur le champ de bataille, le 4 août suivant. Aide de camp du général Friant. Adjudant-commandant, le 27 mars 1801.

A sa rentrée en France, il est nommé, le 22 novembre 1801, à l'emploi de chef d'état-major de la 7e division militaire. Membre de la Légion d'honneur, le 5 février 1804. Officier de l'Ordre, le 14 juin suivant.

Sous-chef de l'état-major général du 5e corps de la Grande Armée, le 6 septembre 1805. A un cheval tué sous lui à Austerlitz, le 2 décembre 1805. Commandant le 21e régiment d'infanterie de ligne, le 27 du même mois. Sert à la Grande Armée pendant les campagnes de 1806 et 1807. A un cheval tué sous lui à l'affaire de Pultusk, le 26 décembre 1806. Obtient une dotation de 4.000 francs de rente sur la Westphalie, par décret du 17 mars 1808.

Il se marie avec Louise Michel, veuve Grand-Thorane.

Le 23 septembre 1808, il acquiert par l’intermédiaire de son beau-frère Dufourd, notaire à Rumilly, le château de Carron à Francin (73).

Il est fait baron de l'Empire par lettres patentes du 27 novembre 1808.

 Employé, en 1809, à la Grande Armée, il se distingue particulièrement, le 30 juin, devant Presbourg, où, à la tête de son régiment, il prend à l'ennemi trois pièces de canon et fait 300 prisonniers. Général de brigade, le 12 juillet 1809, et commandant de la Légion d'honneur, le 21 septembre suivant. Employé à l'armée de Naples, le 3 mai 1810. Chargé, en 1811 et 1812, de la défense d'Otrante, il rentre en France en octobre 1812.

Employé à la 1re division du corps d'observation d'Italie, le 3 mars 1813. Major du 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde Impériale, le 8 du même mois. Général de division, le 4 août 1813. Se signale, le 26 suivant, devant Dresde, à la tète d'une division de Jeune Garde.

Mortellement blessé le 29 janvier 1814 à la bataille de Brienne-le-Château, où il commandait la 3ème division de la Jeune Garde, le général Decouz décédera à Paris le 18 (selon Six) ou le 28 février (selon Charavay).

Son nom est inscrit au côté est de l'Arc de Triomphe de l'Etoile.

Sources : D'après "LES GENERAUX MORTS POUR LA PATRIE 1792 - 1871,

NOTICES BIOGRAPHIQUES" PAR Jacques Charavay, 1893

 

 

2018 - Villard-Léger

Le comité de Montmélian était présent lors de la commémoration de la création Conseil National de la résistance le 27 mai 1943.

2018 dl 30 mai villard leger

Chignin 1er juin - Commémoration Georges Oreel

Comme chaque année, le comité de Montmélian a honoré la mémoire de Georges Oreel, dont le corps a été retrouvé le 30 mai 1944, chemin du Moulin à Chignin.

Montmélian Cérémonie du 8 mai 2018

Le drapeau du Souvenir Français était présent lors de la cérémonie du 8 mai sur la commune de Montmélian.

montmelian 8 mai 20182018 DL 9 mai montmelian

Sainte Hélène du Lac - 8 mai 2018

Jean-Pierre Durot, porte-drapeau du comité de Montmélian, était aussi à Ste Hélène en compagnie du porte-drapeau de la commune et du maire.

ARMISTICE DU 8 MAI 1945 VILLARD-LÉGER

CÉRÉMONIE SOUVENIR AU MÉMORIAL

En présence de personnalité civiles :  Jean-François Duc, Conseiller Départemental, des maires des communes environnantes, de Mme Santais maire de Montmélian, de Mme Renée Portier, d’André Girard-Madoux, anciens Résistants, de Jean-Noël Parpillon Délégué Général de Souvenir Français de Savoie, Jean-Yves Sardella du Comité du Souvenir Français de Montmélian et  de nombreux porte-drapeaux, le président de l’ANACR départemental, Pierre Girard-Madoux a rappelé à chacun le Devoir de Mémoire, cette petite flamme qui ne doit pas s’éteindre.

Francin cérémonie du 8 mai 2018

Ce matin au monument aux Morts plus de 80 personnes, à l'invitation de la Municipalité et des Porte-drapeaux Jean-Yves Sardella (de la délégation Générale du Souvenir Français de Savoie) et  la jeune Laura, Philippe Levèque, du 13ème BCA, et Jean Rubagotti, ancien combattant s'étaient donné rendez-vous pour célébrer l'anniversaire de la signature de l'Armistice du 8 mai 1945 mettant fin au deuxième conflit mondial. Après le dépôt de gerbe et la lecture des victimes francigneraines des deux conflits mondiaux par Marc Perrin, Capitaine de la Réserve, monsieur le Maire, Franck Villand a lu le communiqué de Geneviève Darrieussecq Secrétaire d'État en charge des Anciens Combattants.

Sept enfants des écoles, 3 filles et 4 garçons, ont, ensuite, été invités à tour de rôle, à prendre le relais en donnant lecture du magnifique poème de Paul Éluard :

(…) « Sur mes cahiers d'écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable de neige

J'écris ton nom »